Nous sommes toujours charmés par les belles maisons. En fait dans la construction c’est la finition qui donne à l’ouvrage sa parure. Surtout quand on parle de façade, c’est l’égale du visage pour un homme. Quand vous voyez donc que votre demeure s’enlaidis, peut-être que la façade a besoin d’être faite ou refaite ? Dans l’article qui suit, nous allons voir comment faire une façade de maison. Vous pourrez ainsi redonner sa jeunesse à votre domicile et vous sentir encore plus chez vous.

Différentes sortes de revêtement extérieur

Il existe différents formats possibles pour le parement de votre habitation. D’abord, le bois, beaucoup de gens apprécient ce matériau du fait qu’il est inégalable question esthétique et élégance. De plus, une multitude d’essences de bois s’offre à vous pour votre satisfaction (chêne, pin, sapin, châtaigner…). Cependant, le bois est difficile à poser puisque les panneaux sont attachés et cloués sur une charpente secondaire disposée au préalable sur la façade. L’autre problème, il doit être entretenu tous les 2 ou 3 ans. Ensuite, le métal, le plus utilisé est le zinc comme celui-ci n’est pas sensible aux variations de la température. Différemment du bois, il n’a pas vraiment besoin d’entretien. Puis les plaquettes de parement qui offrent une décoration de la maison dans un style traditionnel. Avec ce dernier style, vous pouvez choisir entre la pierre naturelle avec une multitude de couleur, le béton et la terre cuite. Pour finir, il y a le bardage le plus courant, le crépi. On applique une ou plusieurs couches de mortier sur le mur, c’est ça l’enduit. Ce genre de revêtement n’est pas très difficile à mettre en œuvre, mais demande quand même du travail.

Comment enduire la façade

Que l’on finit une devanture neuve ou réparer une façade usée, le crépi est toujours la première chose à faire. Avant de passer au crépissage, il faut se parer des équipements suivants. Des gants de travail et des lunettes de protection pour se protéger, une règle à lisser, du balai, une perceuse, un bac à mortier, une feuille, une truelle, une brosse de maçon, une taloche, un malaxeur, un niveau à bulle d’air. Vous devez aussi apprêter la surface à enduire en la nettoyant. Maintenant, il faut préparer le mortier en suivant les étapes ci-après. Nous allons utiliser le mortier traditionnel : compter deux brouettes et demie de sable pour un sac de ciment de 35 kg. Utilisez la règle de Troie pour faire le calcul de vos besoins en ce mélange pâteux. Humidifiez-le par 15 à 17 litres d’eau pour un sac de ciment. Mélangez bien pour que la pâte soit bien homogène et gluante. Vous pouvez enfin l’appliquer sur le mur. Soit vous optez pour l’enduit gratté en étalant la matière à l’aide d’une taloche, soit vous choisissez l’enduit projeté qui utilise une machine spéciale. Dans le premier cas, la façade aura un aspect lisse et moderne tandis que dans le second, le résultat sera un peu rugueux et granuleux. Quand tout est terminé et que l’enduit sèche, vous pouvez passer à la peinture si vous le souhaitez. Pour plus d’informations, nous vous invitons à visiter http://www.maison-travaux.fr/maison-travaux/renovation-par-type/gros-oeuvre-renovation-par-type/ravalement-de-facade-gros-oeuvre-renovation-par-type/faire-soi-meme-ravalement-de-facade-fp-194266.html