Pour conserver une belle toiture, il est hors de question de faire l’impasse sur l’entretien. Outre le nettoyage, pensez également à hydrofuger votre toiture. Vous verrez toute la différence !

Pourquoi hydrofuger la toiture ?

Le traitement hydrofuge reste indispensable pour préserver le bon état de la toiture et prolonger sa durée de vie. Cette opération consiste à appliquer sur le toit un produit hydrofuge. Le produit en question pénétrera en profondeur sur la couverture et en laisse une couche protectrice. Cette couche prévient la porosité du toit et le protège ainsi des intempéries, mais pas seulement ! En plus d’assurer l’étanchéité du toit et de prévenir les problèmes d’infiltrations, l’hydrofuge permet de garder la couleur d’origine et de prévenir les fissures. Il prévient également que des mousses ou d’autres saletés s’y incrustent facilement.

Lors des jours de pluie, une toiture traitée est capable de se nettoyer toute seule, donc sans votre intervention, ce qui reste un avantage indéniable (en fin de compte, l’eau glissera le long du toit en entraînant avec elle toutes les salissures). De cette manière, la toiture s’auto-nettoie grâce à un entretien entièrement naturel.

A savoir qu’il existe différents types d’hydrofuge toiture

– L’hydrofuge filmogène : en recouvrant le toit, ceci forme un film protecteur

– L’hydrofuge à effet perlant : ceci ne couvre pas la toiture, mais s’imprègne à l’intérieur

– L’hydrofuge coloré : lequel est particulièrement recommandé pour les toits en tuiles décolorés.

Quel que soit votre choix, assurez-vous que votre hydrofuge respecte votre couverture. D’ailleurs, comme la durée de protection varie en fonction de votre produit, choisissez un hydrofuge de qualité.

Avant le traitement hydrofuge…

Avant de procéder à quoi que ce soit, assurez-vous tout d’abord que votre toiture est en bon état. Si ce n’est pas le cas, des réparations s’imposent. Vous devez par exemple réparer les joints endommagés, remplacer les tuiles cassées ou tout simplement remettre en place celles qui ont bougés, etc. Retenez également que l’hydrofuge s’applique sur un support propre. Si votre toiture est envahit par de mousses, des algues ou d’autres saletés, le produit ne pourra pas pénétrer profondément et sera moins performant ainsi. Vous devez donc la nettoyer ou plus exactement, la démousser. Bien entendu, afin d’éviter toute surprise désagréable, la méthode de votre choix doit être parfaitement adaptée à votre revêtement.

Bien qu’il existe d’autres solutions (l’utilisation d’un nettoyeur haute pression, d’eau de javel ou de chlore, etc.), l’utilisation d’un produit anti-mousse reste recommandée pour un nettoyage efficace. Soyez certain : peu importe votre revêtement, vous trouverez forcément l’anti-mousse qu’il vous faut.

Hydrofugation de toiture : comment procéder ?

Une fois le nettoyage effectué et votre toit parfaitement sec, vous pouvez appliquer l’hydrofuge toiture. Procédez en temps sec (en printemps ou en automne) et surtout, prêtez une attention particulière quant à votre sécurité.

Le produit s’applique sur l’ensemble du toit, et ce, du bas vers le haut et par bandes verticales. Même si vous pouvez utiliser une brosse, pour gagner du temps, mais aussi pour moins d’effort, de préférence, utilisez un pulvérisateur. Le nombre de couches nécessaires variera en fonction de l’hydrofuge de votre choix. Généralement, il faut espacer les couches pour que le produit s’imprègne parfaitement. Pour procéder correctement, comme pour l’anti-mousse, pensez à bien lire la consigne d’utilisation avant d’appliquer votre hydrofuge.

Après l’application, laissez le produit sécher et s’imprégner pendant plusieurs heures.

Le recours à un artisan couvreur : la meilleure solution pour de meilleurs résultats

Un professionnel saura choisir le produit le plus adéquat et efficace et surtout, procédera selon les règles de l’art. Comme résultat, plus longtemps, vous pouvez profiter de l’effet protecteur. Le coût d’un traitement hydrofuge peut varier d’un artisan couvreur à un autre. Soyez certain toutefois : faire appel à un professionnel ne signifie pas forcément se ruiner.